Visite du DG des Droits de l’homme à la prison d’AmsinenéVisite du DG des Droits de l’homme à la prison d’Amsinené

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Le Directeur Général des Droits de l’Homme Abdelnasser Garboa a effectué une descente à la maison d’arrêt provisoire d’Amsinéné afin de s’enquérir  de la situation d’un prévenu qui a affirmé être arrêté pour un fait banal depuis 6 ans et subi des actes inhumains.

« J’étais accompagné par le Sous-Directeur de la Sécurité des établissements Pénitentiaires. Nous avions effectivement rencontré le prévenu qui s’appelle Seid Awada Guederkeye originaire du village Barra dans le Guéra et placé sous mandat de dépôt depuis le 21 mai 2015 pour association de malfaiteurs ayant perpétué un vol aggravé de moto dans un bar à Moursal et extorqué une grosse somme d’argent lors de ce vol. L’affaire est en instruction au 2ème Cabinet », explique Abdel-Nasser Garboa sur sa page Facebook.

Le sieur Séid alias Nayit que les détenus ont surnommé « Dout » pour son agressivité a tué dans la nuit du 03 au 04 juin 2020 un de ses codétenus nommé Annour Yaya Haroun et dont le vrai nom serait Yakhoub Annour Batarko qui était âgé de 22 ans et condamné à 5 ans de prison ferme pour vol aggravé.

En effet, selon le DG des Droits de l’Homme, Dout est un joueur invétéré de poker. « C’est autour de ce jeu de hasard qu’il a eu une dispute avec Yakhoub alias Yaya pour une affaire de 300 F CFA »,  a-t-il précisé avant d’argumenter que le prévenu a été placé en cellule d’isolement pour avoir menacé de mort un autre joueur de Poker pour une affaire de 3.000 F CFA et qu’il lui a arraché son téléphone. « C’est suite à cela que les responsables de la sécurité ont décidé de l’enchaîner pour éviter qu’il ne mette en danger la vie d’un autre détenu », a indiqué le DG des Droits de l’Homme. Bien que les chaînes ne soient pas autorisées à l’intérieur des cellules, « le personnel de la sécurité de la maison d’arrêt est dans l’obligation d’en faire usage contre les prisonniers dangereux puisque la maison d’arrêt provisoire d’Amsinéné ne leur offre pas une alternative », ajoute-t-il. Pour Abdelnasser Garboa, le Garde des Sceaux a fait passer le message aux prisonniers de respecter les droits de tous plus particulièrement de leurs codétenus et a appelé les agents de sécurité également au respect de l’ensemble des règles minima des Nations Unies pour le traitement des détenus. Les agents de sécurité ont également demandé à déménager rapidement à la nouvelle prison de Klessoum qui leur permettra de faire leur travail dans la sécurité et avec plus d’efficacité.