Vers une transition civile au Tchad ?Vers une transition civile au Tchad ?

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

L’Union Africaine et les chefs d’État du G5 Sahel désignent Mohamed Bazoum, président du Niger, comme médiateur dans la crise tchadienne.

Dans la journée du 23 avril, après la cérémonie des funérailles du feu Maréchal Idriss Déby Itno, l’Union africaine et le G5 Sahel, ont désigné le président du Niger comme médiateur pour chercher à combler le vide laissé par le président de la République. C’est dans ce cadre que la classe politique a été consultée pour discuter de la transition qui devrait être mise en place. Lors de cette assise, les participants ont évoqué la nécessité de la mise en place d’une transition civilo-militaire consensuelle.
De son côté, le conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine réuni en urgence le jeudi 22 avril, se dit préoccuper par la mise en place du CMT et a appelé au retour rapide de l’ordre constitutionnel afin de mettre en place une transition civile et démocratique en vue de préparer les futures échéances.