Une plateforme ”Coalition Sauver le Tchad” voit le jourUne plateforme ”Coalition Sauver le Tchad” voit le jour

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Regroupant les organisations de la société civile, des partis politiques, des intellectuels et sages tchadiens, la Coalition Sauver le Tchad (COSAT), a lancé officiellement ses activités ce lundi 22 novembre 2021.

La plateforme COSAT est une force de propositions, de critiques et aussi d’actions dont le seul désir est de servir le Tchad à aller de l’avant, selon son coordonnateur, Izadine Ahmat Tidjani. ”Après une longue réflexion, nous avons jugé nécessaire de mettre en place cette plateforme en vue d’unir nos forces et nos expériences pour apporter nos contributions au changement de notre pays tant voulu par notre peuple,” martèle Izadine Ahmat Tidjani.

Les objectifs de cette plateforme est de former, sensibiliser la population sur la promotion de la citoyenneté et du droit de l’homme. Elle vise aussi à faire participer les citoyens au développement et au dialogue.

Selon le coordonnateur, la COSAT contribuera à l’instauration d’un État de droit, de liberté, de justice et surtout d’un État où l’alternance démocratique devienne une réalité.

À travers cette plateforme, les acteurs rappellent que les responsables du CMT doivent jouer sur le respect strict du délai de la transition.

Évoquant plusieurs sujets d’actualité dont celui du fédéralisme, le coordonnateur indique qu’il est temps que les Tchadiens prônent le changement; et le changement doit passer par le fédéralisme.

”Le fédéralisme n’est pas la division, ni une scission mais une forme de l’État permettant à chaque État féderé de se développer. Le fédéralisme pourra aider le peuple à s’unir, avoir une stabilité durable et surtout à gérer d’une manière saine les deniers publics,” conclut Izadine Ahmat Tidjani.