Un réfugié du camp de Touloum, parmi les meilleurs lauréats du baccalauréat 2020Un réfugié du camp de Touloum, parmi les meilleurs lauréats du baccalauréat 2020

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Ahmat Ali Abderaman, 23 ans, est un réfugié soudanais vivant au camp de Toulom (département d’Iriba, province du Wadi Fira). Il fait partie des 10 meilleurs élèves ayant obtenu leur baccalauréat session d’août 2020 avec la mention Très bien.

C’est pour la première fois que ce jeune réfugié soudanais compose le baccalauréat série A Arabe et l’obtient ainsi avec une mention Très bien dans un contexte mondial marqué par la pandémie de coronavirus.

Au regard de ce résultat très satisfaisant, ce 22 septembre 2020, la sous- délégation du HCR d’Iriba en partenariat avec la CNARR (Commission Nationale d’Accueil de Réinsertion des Réfugiés et des Rapatriés), a organisé une cérémonie d’encouragements et de félicitations en l’honneur à Ahmat Ali Abderaman. Au cours de cette cérémonie, le jeune lauréat a reçu des cadeaux composés entre autres d’un ordinateur portable, d’un téléphone portable, d’une lampe solaire, un carton de savon, des cahiers et des stylos. Après avoir reçu ses cadeaux, Ahmat Ali Abderaman a confié avec espoir : « acquérir une éducation est le seul moyen de survivre et de pouvoir m’affirmer en tant que réfugié. Je suis déterminé à poursuivre et réussir des études supérieures en magistrature tant que les opportunités me seront présentées ». Retourner travailler au Soudan un jour reste son vœu le plus ardent. Pour lui, le statut de réfugié est passager. Aussi, le jeune lauréat n’a pas caché son sentiment de joie et a témoigné sa profonde gratitude à l’Etat tchadien, au HCR et ses partenaires techniques et financiers dont le Gouvernement Américain à travers son Bureau of Population, Refugees and Migration (BPRM).

Ahmat Ali Abderaman est issu d’une famille polygame de 11 enfants. Lui et ses frères et sœurs sont orphelins de père depuis 2013. Le secret de la réussite pour Ahmat Ali Abderaman est le travail bien fait et la détermination dans le souci d’atteindre l’objectif fixé malgré les obstacles de la vie.

Monsieur Sébastien APATITA, Chef de sous-délégation du HCR d’Iriba a, au nom du représentant du HCR au Tchad, Monsieur Papa KYSMA SYLLA, félicité le jeune lauréat ainsi que tous les autres candidats nationaux et réfugiés ayant composé le baccalauréat en 2020. Il n’a pas manqué de saluer le partenariat entre le HCR et le gouvernement tchadien. « A travers ce brillant succès de Ahmat Ali Abderaman, c’est l’occasion pour le HCR de remercier et de féliciter le Gouvernement tchadien pour l’accueil offert aux réfugiés et pour ses efforts inlassables dans le souci d’offrir une éducation de qualité, inclusive et équitable en faveur des jeunes tchadiens et réfugiés ».

La cérémonie de reconnaissance de l’excellence dédiée à cet élève réfugié, a été présidée par le Préfet du Département d’Iriba, Monsieur Barradine HAMAT qui a rappelé que les autorités tchadiennes continueront à offrir les mêmes opportunités aux élèves réfugiés installés au Tchad, tout comme celles dont bénéficient leurs frères tchadiens dans le secteur de l’éducation. « Merci au HCR pour le partenariat agissant dans le Département d’Iriba », a-t-il renchéri.

Pour l’année 2020, 1 209 candidats réfugiés dont 57% de filles/femmes ont composé du 17 au 22 août 2020, la première session du Baccalauréat sur l’ensemble du territoire tchadien au profit de 87 500 élèves. 24% des candidats réfugiés au Bac ont été admis d’office et 24% sont admissibles aux épreuves de seconde session (295 admis et 295 admissibles).