Tchad : Vers un dialogue et une réconciliation nationale pour une paix définitiveTchad : Vers un dialogue et une réconciliation nationale pour une paix définitive

User icon Par Ahmat Moussa Adoum

Le 14 août 2021, le Président du Conseil Militaire de Transition a mis en place un Comité d’Organisation du Dialogue National Inclusif. Ce comité est composé de 70 représentants des forces vives de la nation. Il a également crée un autre Comité Technique Spécialisé de 28 membres chargé d’assurer les négociations parallèles avec les rebelles.

La création du CODNI et du CTS sont le résultat d’une longue réflexion politique issue des négociations politiques de toutes les forces vives du pays.

Le consensus qui a prévalu lors de la mise en place de ces deux institutions de Dialogue National et de Réconciliation ont engendré les consultations nationales à travers les prés-dialogues dans les 23 provinces et la Diaspora ainsi que celui de Doha qui regroupe tous les politico-militaires en vue d’aboutir à un accord de paix pouvant déboucher à la tenue du Dialogue National Inclusif prévue pour le 20 Aout 2022.

Le pré-dialogue de Doha, bien qu’il ait traîné, est en voie de s’achever par un accord de paix signé entre les deux parties tant la volonté du Président du Conseil Militaire de Transition, le Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO, de tenir ses promesses est confirmée.

C’est dans ce contexte que les Tchadiennes attendent la tenue de ses assises desquelles sortiront des résolutions qui remettront certainement le Tchad sur la voie de la paix et de la réconciliation nationale.