Tchad – Soudan : une visite riche en couleursTchad – Soudan : une visite riche en couleurs

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Le Président du Conseil Militaire de Transition, Mahamat Idriss Déby Itno, a effectué une visite d’amitié et de travail au Soudan. A Khartoum où il est arrivé ce matin, il a reçu un accueil chaleureux qui en dit long sur la proximité des deux pays et la solidité de l’axe N’Djamena-Khartoum.

Le Tchad et le Soudan s’offrent une nouvelle occasion pour écrire une page supplémentaire de leur coopération bilatérale. Une coopération singulière, écrite depuis des lustres et qui fait aujourd’hui la fierté des deux peuples frères qui partagent une histoire et des traditions ancestrales communes. Les dirigeants des deux pays qui s’apprécient mutuellement, ne ratent aucune occasion pour magnifier et renforcer cette relation exceptionnelle. L’entente est parfaite et elle peut se mesurer à travers cette visite d’amitié et de travail, la première qu’effectue en terre soudanaise, le Président du Conseil Militaire de Transition. La Colonie tchadienne composée des étudiants, fonctionnaires, militants des partis politiques et autres anonymes a donné de la voix à l’occasion de l’arrivée de leur Président. De l’autre côté du Salon présidentiel, l’ambiance est solennelle et tranche avec l’accueil populaire. Le Président du Conseil Militaire de Transition, a par la suite saluer les hauts dignitaires venus l’accueillir. Le personnel diplomatique tchadien, les représentants de la colonie, les élèves officiers sont également de la partie. Pour les Tchadiens vivants au Soudan, c’est un moment chargé d’émotion car il s’agit d’un premier contact avec leur Président depuis sa prise de pouvoir. La phase de salutation finie, l’hôte de marque est conduit au Salon VIP. La pause est de courte durée. Mahamat Idriss Déby Itno a salué d’un geste de la main ses compatriotes ; puis le cortège s’ébranle en direction du Palais présidentiel où le Chef de l’Etat doit s’entretenir avec le Président du Conseil Souverain de Transition, le Général Abdulfatah Al-Bourhan Abdourrahman.