Tchad : Les Mutilés Militaires et Victimes de Guerre dénoncent leur exclusion du Dialogue NationalTchad : Les Mutilés Militaires et Victimes de Guerre dénoncent leur exclusion du Dialogue National

User icon Par Ahmat Moussa Adoum

Par un communiqué rendu public, l’Association des Mutilés Militaires et Victimes de Guerre du Tchad (AMMVGT) exprime sa stupéfaction et sa désolation face au Dialogue National Inclusif du 20 août prochain.

Pour elle, ce processus n’a pas pris en compte une partie des tchadiens car les Mutilés Militaires et Victimes de Guerre qui ont servi ce pays “avec honneur et fierté au prix de leur vie sont passés simplement aux oubliettes.”

“Nous gardons espoir que le Président du Conseil Militaire de Transition fera appel à nous afin de permettre une consultation plus large en tenant compte des revendications des différents acteurs, pour un Tchad uni, stable et prospère. Toutefois, nous restons ouverts pour toutes initiatives du PCMT afin de prendre en compte les doléances des Mutilés Militaires et Victimes de Guerre.», espère l’AMMVGT.

Par conséquent, elle réclame au CODNI son quota de participation à ce Dialogue qui aura lieu le 20 août 2022.

Par ailleurs, les Mutilés Militaires et Victimes de Guerre apportent leur soutien au Président de Conseil Militaire de Transition le Général d’Armées Mahamat Idriss Deby Itno, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées pour une transition réussie et demandent au PCMT et son Gouvernement à travers le CODNI d’être à l’écoute et à l’inclusion de toutes les couches socio-professionnelles pour une solution inclusive.

Un communiqué signé par le Président National Allamine Mahamat Choukou.