Tchad : Le SYNASEG menace d’aller en grève sèche à partir du lundi si le gouvernement ne répond à ses revendicationsTchad : Le SYNASEG menace d’aller en grève sèche à partir du lundi si le gouvernement ne répond à ses revendications

User icon Par Ahmat Moussa Adoum

Le président du Syndicat National du Secteur de Gaz (SYNASEG), Mahamat Guidam Moussa a animé un point de presse ce 07 octobre 2022 au siège dudit syndicat dans le 8e arrondissement.

Dans son allocution, le Président National du SYNASEG porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que suite au non-respect des engagements pris par le Ministère du Pétrole et de l’Énergie représenté par le Directeur Général technique, demandant au SYNASEG de suspendre le mot d’ordre de grève pour deux semaines afin qu’une solution soit trouvée par le Ministère, un mois après aucune solution n’a été trouvée.

Le syndicat dénonce également l’injustice de l’ARSAT contre quatre marketers à savoir le PETAB, METRO-GAZ, UNION-GAZ et AMANE-GAZ qui ont refusé de signer la lettre initiée par l’ARSAT en date du 24 août 2022 demandant aux marketers de ne pas reconnaître le syndicat .

Il informe que les marketers de gaz achètent les produits à la raffinerie au mode prépayé avant de prendre le gaz et de même la Société de Raffinage de N’djamena vers les tendances chaque mois sur le compte de l’ARSAT en fonction de la quantité de gaz enlevée par les marketers et ils ont l’impression que les fonds versés sur le compte de l’ARSAT par la raffinerie n’ont pas servi au paiement de la subvention de gaz depuis trois mois.

Face à cette situation, le SYNASEG lance à nouveau une grève sèche et illimitée à partir du lundi 10 octobre 2022 après concertation des acteurs impliqués jusqu’à nouvel ordre.

Toutefois, le SYNASEG reste ouvert au dialogue et à la concertation avec le gouvernement afin de trouver une solution définitive au problème du gaz au Tchad.

Pour clôre, le SYNASEG exhorte tous les acteurs concernés de faire preuve de responsabilité et de respect strict de terme du présent communiqué qui prend effet à compter du lundi 10 octobre sur l’ensemble du territoire national.