Tchad : Le Ministre de la Santé Publique et de la Prévention accorde une audience au représentant intérimaire du centre CarterTchad : Le Ministre de la Santé Publique et de la Prévention accorde une audience au représentant intérimaire du centre Carter

User icon Par Ahmat Moussa Adoum

A vingt-quatre heures de l’organisation de la réunion transfrontalière pour le renforcement de la surveillance de la dracunculose dans les zones transfrontalières et les camps des réfugiés, le Ministre de la Santé Publique et de la Prévention a accordé une audience ce 2 novembre 2022, au nouveau représentant intérimaire du centre carter au Tchad, Moussa Sadi de nationalité Nigérienne.

Cette rencontre de prise de contact a permis aux deux personnalités de faire le tour d’horizon de la lutte pour l’éradication du ver de guinée au Tchad.

Moussa Sadi a salué le leadership des autorités tchadiennes dans la lutte contre cette maladie. Pour lui, le centre carter reste toujours disposer à accompagner le Tchad dans ce combat afin d’éradiquer la maladie du ver de Guinée. C’est dans cette optique qu’une réunion de haut niveau sera organisée ce 03 novembre 2022 à Ndjamena. Elle regroupera trois pays à savoir le Cameroun, la République centrafricaine et le Tchad.

Le chef du département de la santé publique et de la prévention Dr Abdelmadjid Abderahim a au nom du Gouvernement de la République du Tchad remercié, le centre carter pour son appui dans cette lutte. La dracunculose est une maladie très coriace qui se vit au Tchad et cela exige le renforcement de la couverture sanitaire a ajouté le ministre.Ensemble nous allons œuvrer pour mutualiser les efforts pour l’éradication de ver de guinée, a-t-il précisé.

Le programme du centre carter s’inscrit sur les priorités de l’État tchadien a fait remarquer le ministre Abdelmadjid Abderahim. Le ministre a rassuré le représentant de son entier soutien pour une planification stratégique et un plan cohérent de riposte contre le ver de guinée.

Source : Ministère de la Santé Publique