Tchad : le CODNI échange sur l’état des lieux et les défis de la DémocratieTchad : le CODNI échange sur l’état des lieux et les défis de la Démocratie

User icon Par Ahmat Moussa Adoum

« La démocratie au Tchad : États des lieux et défis » c’est le thème d’une conférence-débat animée hier 30 mai 2022, dans le cadre du Dialogue National Inclusif.

L’activité s’est déroulée à l’auditorium de l’ONAMA, en présence du Ministre d’État Chargé de la Réconciliation Nationale et du Dialogue, Acheikh Ibni Oumar.

L’objectif de cette conférence-débat est de préparer et organiser le dialogue national dans les meilleures conditions, privilégier la sensibilisation autour de la tenue dudit Dialogue.

« Nous avons toujours recommandé à tout un chacun de commencer déjà au niveau de son foyer, de sa congrégation religieuse, de son lieu de travail, etc, de vraiment porter ce message de la réconciliation, de la paix et du dialogue au quotidien » a déclaré le Ministre d’État Chargé de la Réconciliation Nationale et du Dialogue, Acheikh Ibni Oumar.

Selon le conférencier, Journaliste et Analyste Politique, Narcisse Laldjim, ce sont les chefs traditionnels qui travaillent pour le vivre ensemble.

« Ce sont les chefs traditionnels qui travaillent quand il y’a un conflit pour amener les gens à fumer le calmer de la paix, amener les gens à se pardonner, a se réconcilier », a-t-il indiqué.

Pour lui, il y’a des défis qui restent à relever tels que : l’absence d’alternance, l’injustice, la répartition équitable des ressources naturelles, la gouvernance vertueuse, l’amélioration de la répartion des députés à l’Assemblée Nationale, le respect du mandat des députés et la Médiature.

« La participation des partis politiques à la démocratie depuis les années 90 ; une chose qui n’était pas possible vers la période de l’indépendance. Le multipartisme, la reconversion des partis politiques, la création des partis politiques, l’alternance par les armes et la conférence souveraine de 1993 sont à la base de la démocratie au Tchad », a indiqué le Rapporteur Général 3ème adjoint du Comité d’Organisation du Dialogue National Inclusif, Dr Ahmed Djidda Mahamat Al Bachir.

Il a également ajouté que le 1er décembre, le MPS qui était aussi membre des politico-militaires s’est converti comme un parti. Le 4 décembre, le président Idriss Deby ITNO a commencé par le message connu, « Je ne vous apporte ni or ni argent mais je vous apporte la démocratie». Donc la démocratie qui est venue pour s’installer »

Le Tchad a connu plusieurs crises sociopolitiques. Depuis son accession à l’indépendance en 1960, la crise de l’État résulte de son incapacité à créer un sentiment d’unité, à instaurer la justice, à garantir la paix et la sécurité intérieure.

Ibni Mahamat Ibet