Tchad: la barre des 1 000 cas de COVID-19 franchieTchad: la barre des 1 000 cas de COVID-19 franchie

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Même si le Tchad n’a pas enregistré un nombre très important de cas de COVID-19 comparé à d’autres pays africains, de la sous-région voire du monde, le taux de létalité de la maladie est parmi les plus élevés au monde. D’après les données du rapport quotidien de situation épidémiologique, publié conjointement par le ministère de la Santé publique et de la solidarité nationale et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), au 23 septembre, 1 171 cas de COVID-19 ont été signalés cumulativement dans 17 provinces, avec 82 décès soit 7% de létalité.

Les nouveaux cas concernent principalement des voyageurs (entrants et potentiels), y compris des étudiants tchadiens du Cameroun et des cas de contact. La courbe épidémiologique, qui s’était aplatie en juin et juillet, est à nouveau en hausse depuis dix semaines, avec 282 cas signalés au cours de cette période. De toutes ces maladies auxquelles le Tchad fait face, la COVID-19 est celle qui a eu le plus d’impacts, particulièrement sur le plan social et économique).