Réduction de la fracture numérique : le ministère des Postes évalue ses projets sur les NTICRéduction de la fracture numérique : le ministère des Postes évalue ses projets sur les NTIC

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Le ministère des Postes et de l’Economie Numérique et ses partenaires organisent du 16 au 17 mars 2021 à N’Djaména, une rencontre d’évaluation de l’état d’avancement du Projet de Modernisation des Infrastructures de Communication Electronique (PMICE) et du projet de la Dorsale Transsaharienne (DTS).

Le Projet de Modernisation des Infrastructures de Communication Électronique (PMICE) et du projet de la Dorsale Transsaharienne (DTS) ont été conçus par le gouvernement Tchadien dans l’optique de la réduction de la fracture numérique à travers l’offre de services haut débit à la population Tchadienne. Ces projets visent aussi à assurer la plus grande connectivité du Tchad au niveau local qu’au niveau international et s’inscrivent dans la logique de la diversification des leviers de croissance dont l’ultime but est de bâtir une économie nationale forte et résiliente. D’après le directeur général de l’Agence et Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) Bassi Lougouma, ces projets intègrent parfaitement  la vision du Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno qui souhaite assurer un accès fiable et à moindre coût aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication(NTIC). Le ministre des Postes et de l’Économie Numérique, Dr Idriss Saleh Bachar situe que le déploiement de Centre des données, la pose de la fibre sur les linéaires définis par les deux projets et la desserte des principales localités traversées contribueront assurément à booster le développement des activités économiques et à favoriser l’efficacité du fonctionnement des services publics et privés. « Au regard de l’importance des projets visés il importe que les délais prévus pour leur exécution puissent être respectés. Pour ce faire, j’exhorte les différentes parties prenantes à tout mettre en œuvre  pour la réalisation diligente des activité prévues » souhaite le patron du département des Postes et de l’Économie Numérique. Il souligne que la réduction de la fracture numérique est un défi majeur qui  appelle une réelle mobilisation et une mise en œuvre effective et cohérente des stratégies élaborées à cet effet. 

Gédéon. N. Walla