Réconciliation nationale : les cadres de l’UFR reçus par le PCMTRéconciliation nationale : les cadres de l’UFR reçus par le PCMT

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Les cadres civils et militaires de l’Union des Forces de la Résistance (l’UFR), ayant regagné le pays, le 24 août dernier, suite à la politique de la main tendue du président du Conseil Militaire de Transition (CMT), ont été reçus, au palais présidentiel, ce jeudi 2 septembre 2021, par Mahamat Idriss Déby Itno.

La valse des Tchadiens en opposition armée ayant décidé de regagner le bercail suite à l’appel pressent lancé par les autorités du Conseil Militaire de transition va crescendo. Comme les précédents, les cadres civils et militaires de l’Union des Forces de la Résistance, ont aussi décidé de fumer le calumet de la paix. L’audience accordée à ces derniers a  pris l’allure des retrouvailles. Mahamat Doki Warou, désormais ex-membre du conseil supérieur de la défense et conseiller politique du président de l’UFR, qui a conduit la délégation, a reconnu la la sincérité de l’appel au retour au bercail. Témoin de l’accueil réservé à lui et sa délégation depuis leur retour au pays et du mécanisme pour le retour d’une paix durable, piloté avec beaucoup de sagesse par le PCMT,  Mahamat Doki Warou, a invité ses compagnons, restés en opposition armée, à suivre leur trace. Ce dernier dit avoir parlé avec le cœur très serré pour tout le tort que les fils du Tchad, y compris lui-même, ont causé à la patrie. « Il faut ranger définitivement les armes pour que le Tchad retrouve la paix, condition sine qua none pour le développement », conseillé Mahamat Doki Warou, ceux qui sont encore réticents pour regagner le bercail.