Que cherche Dr Succès chez le Maréchal Déby ?Que cherche Dr Succès chez le Maréchal Déby ?

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Dr Succès Masra, leader du parti Les Transformateurs a été reçu par le Maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno, dans l’après-midi du mardi 16 mars 2021. La photo, a peine partagée, elle a fait le tour du monde et a été partagée par des milliers de personnes au moment même où Succès Masra est encore resté au domicile du Chef de l’Etat. Mais que veut exactement le leader des Transformateurs chez IDI pour faire l’objet des critiques les plus acerbes de la part de ses propres militants ?

Tout a commencé le 10 octobre 2019, dans une lettre adressée au président Idriss Déby Itno par Dr Succès Masra, faisant 20 propositions pour l’année suivante et demandant un dialogue national  permettant l’installation d’institutions équilibrées, l’alternance au sommet de l’Etat, le pardon national pour les régimes successifs et la protection de l’avenir du pays. Deux ans après, Les Transformateurs ont été invités par le Maréchal du Tchad pour échanger sur quelques sujets en lien avec la vie nationale. “L’intérêt  supérieur de notre nation doit transcender toute considération“, a indiqué le président Idriss Déby Itno à la fin de la rencontre. Cependant, rien d’autre n’a filtré si ce n’est la sortie du leader des Transformateurs pour s’expliquer après avoir été attaqué par son propre camp qui l’accuse de ne pas informer la base avant de se rendre chez Le Maréchal du Tchad.  “Nous sommes venus porter à la fois cette demande de changement, cette demande de s’occuper de la vie des Tchadiens, de l’avenir“, a affirmé Dr. Succès Masra qui a évoqué « la nécessité de transiter d’une certaine manière vers un nouveau Tchad ». Selon lui, “ça ne peut pas se faire sans un dialogue inclusif avec tous les tchadiens”. Malgré l’explication, beaucoup de Tchadiens mais surtout les militants de son jeune parti ne croient pas en la véracité de son explication car selon eux, c’est à Succès Masra de faire un communiqué expliquant les raisons et dire sur quoi les échanges ont porté. Cependant, dit-il, il est nécessaire de dialoguer pour espérer un changement. “Nous avons proposé au Maréchal du Tchad la nécessité de dialoguer avant l’élection présidentielle. Il nous a écouté, nous a donné des conseils et nous a demandé de lui transmettre par écrit ces éléments qui ne seront pas seulement le résultat de nos intelligences mais aussi le résultat des intelligences de toutes les forces vives de la nation, à la fois ici à N’Djamena mais aussi de la diaspora“, a-t-il dit. Pour lui, il n’y a  pas de revirement comme beaucoup le pensent. “Vous savez, Israël et Palestine discutent depuis plus de 20 ans. On est tous tchadiens. On a le bleu, jaune rouge, c’est avec ça que nous sommes venus voir le président de la République“, calme-t-il ses partisans très remontés contre lui. Dr Succès Masra de préciser que la rencontre ne vise pas à obtenir un poste ou de l’argent : “Vous nous connaissez. Il ne s’agit ni de se renier. Nous sommes venus chercher rien du tout, ni un poste, ni de l’argent. Nous sommes venus présenter les choses que nous avons écrites en français et en arabe. (…) Il n’y a pas de revirement, il n’y a pas de huis-clos“, tente-t-il de se justifier. Sur les réseaux, certains, malgré ces explications qui ont valu même une conférence de presse de la part de Succès Masra, sont restés sur leur soif. Pour les membres du gouvernement comme de nombreux autres partis politiques, c’est un pas en avant pour un dialogue inclusif. Sur sa page Twitter, le ministre de la Communication, l’ambassadeur Cherif Mahamat Zene a indiqué que “rien ne peut remplacer le dialogue pour discuter de l’intérêt supérieur de la nation” tout en félicitant le chef de l’État pour cette “initiative salutaire”.

Sabre Na-ideyam