Ouverture du sommet du G5 SahelOuverture du sommet du G5 Sahel

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Les travaux de la 7ème session ordinaire de la conférence des chefs d’État du G5 Sahel ont officiellement démarré cet après-midi à Radisson Blu, cadre de ce sommet. Prenant la parole, le Maréchal du Tchad Idriss Deby Itno, Président de la République, chef du gouvernement et par ailleurs hôte de cette assise, a souhaité la bienvenue aux invités, au pays de Toumai. Une minute de silence a été observée en la mémoire de tous ceux qui sont tombés sous les coups lâches des terroristes.

Dans son discours, le Maréchal du Tchad a rappelé le contexte ayant abouti à la mise en place de la coalition G5 Sahel. « Il y a quelques années, lorsque nous avons décidé de mutualiser nos forces pour créer cette dynamique, nous avons pris rendez-vous avec l’histoire. Nous avons décidé de prendre notre destin en main » éclaire le Maréchal du Tchad. Pour le Chef de l’État, les défis sont énormes et cela nécessite une unité du monde entier pour faire face aux terroristes. Pour le Président de la République, la pandémie à Covid-19 a joué en défaveur des énormes sacrifices consentis pour la sécurité dans le Sahel.

Le chef de l’Etat n’a pas perdu de vue les actions socioéconomiques qui devraient constituer de fer de lance dans la lutte contre la menace qui pèse dans ces régions. « La problématique liée à l’emploi des jeunes et au développement font partie de nos actions prioritaires» a-t-il déclaré.
En dépit des progrès enregistrés en matière de lutte contre le terrorisme, le président Deby estime que « le bout du tunnel n’est pas encore perceptible ». Le Maréchal du Tchad a mis l’accent sur l’amélioration des conditions de vie des populations. « face aux difficultés dont font face les populations du G5 Sahel, il nous faut des actions concrètes», a appelé IDI.

Pour conclure, le Maréchal du Tchad a réitéré son appel à la solidarité et à la contribution de tous les partenaires pour booster les efforts de la coalition.

Mahamat Kally