Nutrition : aucun pays en Afrique n’est en passe d’atteindre les objectifs relatifs aux maladies non-transmissibles liées à l’alimentationNutrition : aucun pays en Afrique n’est en passe d’atteindre les objectifs relatifs aux maladies non-transmissibles liées à l’alimentation

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Selon le rapport sur la nutrition mondiale, 192 millions d’enfants de moins de 5 ans souffrent d’un retard de croissance, 45,4 millions sont émaciés et 38,9% millions sont en surpoids. Et de conclure que plus de 40% d’humains sur terre, c’est-à-dire, 2,2 milliards de personnes, sont en surpoids ou obèses.

Certains pays affichent des progrès prometteurs selon le rapport sur la nutrition mondiale 2021, car sur les 194 pays évalués, 105 sont en bonne voie pour atteindre l’objectif de lutte contre le surpoids chez les enfants et plus d’un quart sont en bonne voie pour atteindre les objectifs de retard de croissance et d’émaciation. Cependant, les niveaux d’anémie ne montrent pas de progrès ou d’aggravation dans 161 pays. « Aucun pays n’est en passe d’atteindre l’objectif de réduction de la consommation de sel ou de stopper l’augmentation de l’obésité chez les adultes », peut-on lire dans ledit rapport.

Malheureusement, il est constaté qu’en Afrique, aucun pays n’est en passe d’atteindre les objectifs relatifs aux maladies non-transmissibles liées à l’alimentation, et les seuls pays en passe d’atteindre à la fois l’hypertension artérielle et les objectifs de diabète sont quelques pays occidentaux à revenu élevé, clarifie le rapport Global Nutrition. C’est pourquoi, souligne le rapport, Il est clair que toutes les parties prenantes doivent redoubler d’efforts et prendre des mesures énergiques pour lutter contre la mauvaise alimentation sous toutes ses formes.