N’Djaména : le bureau du SET appelle le Gouvernement au respect de ses engagementsN’Djaména : le bureau du SET appelle le Gouvernement au respect de ses engagements

User icon Par Ahmat Moussa Adoum

Le Bureau Exécutif du Syndicat des Enseignants du Tchad (SET) de la ville de N’Djamena s’est réuni à l’école du centre, ce mercredi 23 Novembre 2022, pour évaluer l’application du pacte social triennal du 04 Octobre 2021 et le communiqué du chargé de la communication du Ministère des finances du 24 Octobre 2022. Après évaluations, le bureau constate avec amertume le non-respect des engagements du Gouvernement et fait remarquer ce qui suit :

– Le communiqué du gouvernement du 24 Octobre 2022 n’est qu’une simple diversion ;

– Les manœuvres machiavéliques condamnant les travailleurs en général et les enseignants en particulier à la souffrance et à la misère durables en refusant de leur régulariser les dus qui sont:

– Les rappels des primes de craie et documentation dont les AC souffrent au trésor depuis des mois et des frais de transport des omis de 2016; 2017; 2018; 2019 et 2020.

– La restauration des primes de craie et de documentation de certains enseignants coupées en octobre 2022 ;

– Les rappels des arriérés des salaires des nouveaux intégrés ;

– Les rappels des effets financiers des actes des carrières (avancement, titularisation….)

– La paie immédiate des frais de transport de 2021 et prendre des dispositions pour payer les frais de transport de 2022 avec le salaire de décembre 2022 ;

Aussi, le Bureau provincial exhorte le nouveau Ministre de la Fonction Publique à accélérer la signature des actes des carrières stockés et abandonnés par son prédecesseur.

De ce qui précède, le bureau provincial donne un delai de sept jours (pour compter du 24 au 30 Novembre 2022) au Gouvernement pour exécuter les points cites ci-haut. Passé ce delai, il tient le Gouvernement pour responsable de tout ce qui adviendra.

Par ailleurs le bureau provincial demande à ses militants de demeurer mobilisés pour des actions a mener en cas de non prise en compte de ces points de revendication.