Modernisation des services de la douane: le Tchad migre de Sydonia++ vers Sydonia WorldModernisation des services de la douane: le Tchad migre de Sydonia++ vers Sydonia World

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Le ministre des Finances et du Budget, Tahir Hamid Nguilin, a procédé ce mercredi 13 octobre 2021, à direction générale de la Douane à Chagoua, au lancement de la migration de Sydonia++ vers Syonia world. Une cérémonie qui a vu la présence des responsables de la Douane, de ceux du ministère des Finances et du Budget et les partenaires privés et financiers du Tchad.

Le Tchad rejoint certains pays de le Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) à savoir l’Angola, le Burundi, la RDC, le Gabon, la Guinée Équatoriale, le Rwanda et Sao Tomé et Principe qui ont migré de Sydonia++ vers Sydonia world. C’est l’aboutissement d’un long processus de modernisation des services afin de permettre à la douane tchadienne d’être apte à faire face aux défis auxquels elle est confrontée. Le système Sydonia world est un outil qui va permettre de simplifier la procédure, optimiser les contrôles et sécuriser les recettes douanières. Le système de Sydonia world va particulièrement permettre aux déclarants de saisir leurs déclarations à partir de leurs locaux et de les envoyer électroniquement avec les documents joints au bureau de la douane. Il permet aussi aux consignataires, d’intégrer électroniquement les manifestes. Le Sydonia world est une occasion pour la douane d’échanger en temps réel des informations avec les autres administrations (Impôts, Trésor, etc.) ou les partenaires de la douane et de mettre en place le paiement électronique pour le paiement des déclarations. Les agents ont la possibilité, de bénéficier de l’analyse de risques dynamiques, pour mieux cibler les marchandises à contrôler, d’utiliser le module du contrôle de la valeur de Sydonia world, pour l’utilisation des marchandises. D’après le directeur général des Services des Douanes et des Droits Indirects, Kemkil Adangran Benoît, ce processus a conduit entre autres à l’élaboration d’un plan stratégique à l’horizon 2025, d’une fiche de postes de responsabilité, de la refonte des procédures de dédouanement en tenant compte du contexte juridique et environnemental dans le cadre de l’intégration douanière.

Déroulement du projet Sydonia world

Le projet d’assistance technique, signé le 26 juillet 2021, financé par la Banque mondiale, est d’une durée de deux ans. Il s’agit de la refonte des principaux processus douaniers et l’élaboration des manuels de procédures, le renforcement des capacité des agents des douanes dans les techniques douanières, la mise en œuvre des procédures essentielles de l’Union douanière de la CEMAC mais aussi la mise en place des outils permettant d’améliorer l’efficacité des contrôles afin de limiter les inspections physiques, etc. La réalisation de ce projet, vient de débuter avec l’envoi d’une première mission afin de faire un état des lieux plus précis des réformes douanières à engager et commencer à mettre en place le prototype Sydonia world. Un expert douanier et un expert technique doivent être affectés au Tchad en fin de l’année en cours. Il est souhaité que le premier bureau pilote puisse être migré au cours du premier semestre 2022, que le déploiement national dans les bureaux puissent avoir lieu avant la fin de l’année 2022 afin de permettre de renforcer l’utilisation du système Sydonia world en 2023.

Les explications du ministres des Finances

Selon le ministre des Finances et du Budget, Tahir Hamit Nguilin, le système Sydonia world sera adapté aux réalités tchadiennes vers le développement, faire de migrations et des mises à jour quand c’est nécessaire. Pour lui, il y a des possibilités de faire des paiements par mobile monney, airtel monney, par les banques. “C’est une très grande avancée dans les réformes. C’est depuis deux ans, que nous nous sommes mis au travail pour aboutir à ce processus. J’en suis heureux, malgré les embuches et les difficultés rencontrées pour arriver à cela. Et les opérateurs économiques, s’ils le veulent, peuvent, rester dans leurs bureaux et faire leurs déclarations en ligne. Ce qui va permettre d’éviter les contacts humains qui deviennent parfois des conflits”, précise le ministre des Finances et du Budget. Tahir Hamit Nguilin a souligné par ailleurs qu’avec la modernisation des services des douanes, les recettes sont bancarisées à plus de 90%. A noter que 80 pays dont le Tchad utilisent la version Sydonia world.

Gédéon. N. Wala