Littérature : Naissance de la ‘‘Sédition Séduisante”Littérature : Naissance de la ‘‘Sédition Séduisante”

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Dans la soirée d’hier 26 décembre, la bibliothèque nationale à accueilli la cérémonie de dédicaces du roman « La Sédition Séduisante ». Abdraman Mahamat Agremi, auteur de ce livre, vient d’inscrire son nom dans le cercle très restreint des écrivains engagés tchadiens à travers son tout premier livre.

Ce roman, plus qu’une simple mise en scène des personnages, décrit une réalité vécue dans un pays qui nous est familier. C’est le cas de la famille d’Abagana. Ce dernier vient d’obtenir son bac. La joie est à son comble. Une étape de la vie est dépassée, celle d’une autre commence. Mais cette vie n’est pas aussi rose. Comme tout jeune de son âge, le rêve de traverser la Méditerranée occupe une place de choix dans l’esprit d’Abagana, le personnage principal. Mais sa famille préfère qu’il fasse ses études à l’intérieur du pays. Conscient alors de la situation financière de sa famille, Abagana se plie à la volonté de son père qui consiste à l’envoyer à Atachana. Cette ville qui ressemble curieusement à Abéché, une ville où l’eau manque à la population.

Abagana va chômer plusieurs années après ses études et durement frappé par la mort de sa mère faute de système de santé de qualité, il décide de créer un mouvement d’humeur pour combattre les maux qui gangrènent sa société. Il organise des marches pacifiques pour réclamer des meilleurs conditions de vie. Des marches réprimées dans le sang. Abagana livre un message poignant dans une vidéo qu’il va publier sur les réseaux sociaux.

Avec une plume aussi séduisante que fascinante, le jeune auteur tire la sonnette d’alarme sur la situation chaotique de son pays imaginaire. Il décrit de manière fine et objective, les maux dont font face les habitants de ce pays appelé Galib Africa où le paludisme sévit et endeuille des familles. Il interpelle la conscience des jeunes de ce pays sur leur rôle à jouer, sur leur défi de l’époque à relever. Cet appel à la conscience nous rappelle la célèbre citation de Frantz Fanon qui dit « chaque génération doit dans une relative opacité découvrir sa mission, la remplir ou la trahir. C’est ainsi que le jeune auteur Abdraman appelle sa génération à accomplir sa mission et non la trahir.

L’auteur, amoureux de la littérature et éternellement apprenant comme il aime se qualifier, au-delà de ses critiques et analyses sociopolitiques , jette également un regard philosophique sur la mode de vie de sa société. Il évoque la question de la femme dans cette société fortement traditionnelle. Il évoque aussi la question du vivre-ensemble et le mariage inter-communautaire.

Né le 18/11/1994, titulaire d’une licence professionnelle en Administration décrochée à l’université Adam Barka d’Abeché (UNABA), Abdramane Mahamat Agremi est actuellement en master 2 en Science de Gestion option Gestion des Ressources Humaines à l’université de N’Djamena. La sédition séduisante est son premier livre.

Mahamat Kally