Littérature: La famille Mahamat Hisseine présente à titre posthume le recueil « les chroniques politiques de Mahamat Hisseine»Littérature: La famille Mahamat Hisseine présente à titre posthume le recueil « les chroniques politiques de Mahamat Hisseine»

User icon Par Ahmat Moussa Adoum

Ce mardi 16 août 2022, la famille du feu Mahamat Hisseine a présenté le recueil « les chroniques politiques de Mahamat Hisseine ». C’est un recueil des éditoriaux du journal le Progrès de sept ans d’analyse de l’actualité tchadienne et d’ailleurs préfacé par Béchir Issa Hamidi. La cérémonie de la présentation du recueil a vu la présence des plusieurs présidents des grandes institutions, responsables de l’ONAMA et des organes de presse, amis, anciens collègues …

Prenant la parole à cette cérémonie Mme Halimé Mahamat Hisseine, a indiqué qu’à travers ce recueil des éditoriaux du journal Le Progrès, la famille du feu Mahamat Hisseine invite à célébrer cet homme exceptionnel.

Le défunt fut un acteur majeur de la vie sociopolitique du Tchad et particulièrement dans le domaine de la presse. Mme Halimé Mahamat Hisseine explique qu’en parcourant les 660 pages, feu Mahamat hisseine donne dans ses articles son opinion, une opinion respectée par ses paires journalistes, par les plus hautes autorités du pays et même ses adversaires politiques « vous serez certainement surpris par la pertinence de ses analyses, non pas qu’il était prévoyant mais du simple fait que les sujets traités il y’a près de 20 ans sont restés toujours d’actualité » déclare la fille du feu Mahamat Hisseine.

Les sujets abordés dans ce recueil de 660 pages, donne une lecture assez juste des contradictions que vit la société tchadienne, les rackets, les coupeurs de routes, les mariages, les batailles dans les écoles, l’excision, le sport, la culture, l’économie et la religion.

Il faut rappeler que Mahamat Hisseine est né en 1954 dans le Batha, il est arrivé à N’Djamena en 1964 pour poursuivre ses études secondaires au lycée Felix Eboué. Une fois décroché son Bac D, il intégra l’école supérieure Internationale du journalisme de Yaoundé. De son retour au bercail en 1975, il occupa plusieurs postes dont SG du MPS , Député à l’assemblée, plusieurs fois Ministres et Directeurs . Ce grand homme aux multiples facettes a quitté le monde le 07 juillet 2021, à l’âge de 67 ans.

Brahim Babakar Brahim et Gedeon .N. Wala