Les réfugiés témoignent leur attachement au Tchad leur pays d’accueil par un don de sangLes réfugiés témoignent leur attachement au Tchad leur pays d’accueil par un don de sang

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Dans le cadre des activités commémorant la Journée mondiale du réfugié (JMR) 2021, le comité des étudiants réfugiés urbains, a organisé une séance de collecte et de don de sang à la banque de sang du Centre national de transfusion sanguine (CNTS), le 14 juin 2021.

Ce centre, est le seul au Tchad, situé dans les locaux de l’Hôpital Général de Référence Nationale dans le 2ème arrondissement de la ville de N’Djamena. Au total, 21 personnes (réfugiés, tchadiens et humanitaires) ont participé à cette activité qui coïncide aussi avec la journée mondiale du donneur de sang, célébrée le 14 juin de chaque année.
Pour le Président du comité des étudiants réfugiés urbains, Abdoulkadir Bello Mamadou, l’objectif de cette initiative, à l’occasion de la JMR, est de faire connaître à l’échelle mondiale, le besoin en sang et en produits sanguins sûrs aux fins de transfusion. “A travers notre geste, nous encourageons et soutenons les valeurs communautaires du don de sang à une plus grande solidarité et cohésion sociale au Tchad. C’est aussi le témoignage de notre reconnaissance au Tchad pour son hospitalité”, a-t-il conclu.
Le Représentant du HCR, Monsieur Papa Kysma Sylla qui a participé à cette journée de don de sang a félicité le comité des étudiants réfugiés urbains pour cette initiative citoyenne. “Cette action démontre votre bonne intégration au sein de la communauté qui vous accueille. Je vous encourage à être de bons leaders partout où vous partez”, a-t-il encouragé au sortir de la salle de prélèvement.
Pour le Directeur Général du CNTS, Dr Djimadoum Mbanga, cette initiative des réfugiés en période de Covid-19 est un effort extraordinaire. “Durant cette période de crise sanitaire sans précédent, le comité des étudiants réfugiés urbains se positionne dans un rôle crucial que jouent les donneurs de sang et du plasma aux patients ayant besoin d’une transfusion”, a témoigné Djimadoum Mbanga.
Après les séances de prise de sang, le HCR, l’Agence des nations Unies pour les réfugiés a procédé à la remise de matériel au Centre National de Transfusion Sanguine. La donation est composée, entre autres, de transfuseurs, de coton hydrophile, d’aiguilles de prélèvement, des poches de sang, etc.