Les réfugiés contribuent à l’effort national pour freiner la prorogation du Covid-19 au TchadLes réfugiés contribuent à l’effort national pour freiner la prorogation du Covid-19 au Tchad

User icon Par SABRE NA-IDEYAM
Vue Kouchagouine Moura 07.02.2020 @UNHCR A. NGARGOUNE

A l’occasion de la Journée mondiale du réfugié placé sous le thème « Chacun peut agir, chaque geste compte », les jeunes tchadiens et réfugiés urbains, tous ensemble, se sont organisé à travers l’art pour sensibiliser sur les thématiques en rapport avec le coronavirus et l’éducation.  

Le long du mur externe du bureau du HCR à N’Djamena a servi de cadre pour les graffitis. Aussi,dans le cadre de la prévention et de la lutte contre le coronavirus au Tchad, des femmes réfugiées et tchadiennes organisées en association ont confectionné des masques en tissus dont une partie est vendue et une autre distribuée gratuitement aux personnes vulnérables (tchadiens et réfugiés). Les réfugiés contribuent ainsi à l’effort national pour freiner la prorogation du virus au Tchad.

Et comme une cerise sur le gâteau, le 20 juin,le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés a fait un don de matériel sanitaire au Centre Hospitalier Universitaire le Bon Samaritain situé au quartier Walia dans le 9ème arrondissement de la ville de N’Djamena. Cet appui d’une valeur d’environ 3 millions de FCFA est composé entre autres, de masques chirurgicaux, de gants, de savon liquide, d’eau de javel, de Gels hydro-alcooliques, d’Antiseptiques de thermomètres à infrarouge et de dispositifs de lavage des. Ce soutien traduit la présence du HCR aux côtés des agents de santé qui sont en première ligne dans la lutte contre la COVID-19.

En cette Journée mondiale du réfugié, c’était une occasion de saluer et célébrer le courage des réfugiés et des déplacés à travers le monde entier. A cette occasion, la Représentante Adjointe du HCR chargée de la protection, Mme Iris Blom, a rendu hommage aux communautés qui accueillent les réfugiés et qui leur manifestent les valeurs et principes universels de compassion et d’humanité. Le Tchad accueille et protègent des réfugiés depuis des années, voire des générations, et le fait de continuer à défendre ces valeurs en temps de pandémie constitue un puissant message d’espoir et de solidarité.

Au 31 mai 2020, la population des personnes relevant de la compétence du HCR au Tchad était de 818 498 personnes dont 473 961 réfugiés et demandeurs d’asile: soit  58% de la population totale.