Les élèves tchadiens entrent en compositions etLes élèves tchadiens entrent en compositions et

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Depuis le lundi 7 décembre, les élèves des certains collèges et lycées affrontent les épreuves des examens du premier trimestre de l’année académique 2020-2021.

La rigueur est au rendez-vous.

L’ambiance à la première heure de classe est vive devant ces écoles où les élèves s’agitent ça et là. Certains stressés, d’autres plutôt confiants. Les fouilles sont strictes à l’entrée des plusieurs écoles de la capitale. Le personnel mobilisé devant les portails pour faire passer les élèves à un scanne corporel. Les sacs, cahiers et autres fournitures scolaires ne sont pas autorisés dans la cour de ces établissements pendant tout le long des examens. Les élèves entreront armés des cahiers neuves et vierges, de leurs stylos, crayons entre autres. Même les sous-mains sont interdits. C’est le cas au Lycée de Forlamy et le groupe Toumaï où nos reporters ont fait le constat. Ces mesures sont prises pour éviter les tricheries, nous explique un responsable du Groupe Toumai.

Mahamat Kally