Les acteurs tchadiens discuteront des pistes de solution sur le Tchad ce samedi 22 maiLes acteurs tchadiens discuteront des pistes de solution sur le Tchad ce samedi 22 mai

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Face à la crise qui secoue le Tchad, l’Initiative Panafricaine pour le Dialogue, la Paix et le Développement, organise avec les acteurs tchadiens des conversations utiles en vue d’explorer des pistes de solutions, le samedi 22 mai 2021, de 15 heures à 18 heures, en ligne. Les objectifs de ces conversations sont de favoriser l’expression des points de vues convergents et divergents, d’explorer les ingrédients susceptibles d’aider à définir les bases d’un processus de dialogue pour une transition pacifique et inclusive. Les panélistes sont les acteurs politiques, ceux de la société civile et de la diaspora, les intellectuels et les artistes tchadiens.

Panel N°1 parlera de la sécurité. La sanctuarisation indispensable du territoire tchadien et la sécurité des Tchadiens sont ici posées comme des points essentiels et hautement stratégiques à aborder dans le contexte actuel. Quelles appréciations du rôle géostratégique du Tchad au service de la sécurité et la paix au Sahel et en Afrique ? Quelles sont les priorités et les exigences sécuritaires du Tchad actuel et quelles projections pour le Tchad de demain ? Quels impacts des partenaires du Tchad ? Ce panel sera animé par des imminentes personnalités comme Dr Ali Abdel-rhamane Haggar, Me Kemneloum Djiraïbé, Dr Succès Masra, Me Jean-Bernard Padaré.

Le second panel portera sur la gouvernance et la transition pacifique et inclusive. Si le principe d’une transition est aujourd’hui acquis, reste à savoir sur quel type de transition les acteurs s’accordent-ils ou peuvent-ils s’accorder ? Existe-t-il des possibilités de convergence pour une transition inclusive et apaisée ? Quels sont les facteurs clés pour réussir la transition ? Quels rôles des acteurs extérieurs ? Ce panel sera animé par Saleh Kebzabo, Me Max Loalngar, Hassan Sylla Ben Bakary, Brahim Mourtalah Béchir et Makaïla Nguebla.

Un troisième panel sera animé par Amine Idriss, Yousra Ndiaye, Professeur Facho Balam, Plivier Ndilmbaye Ndilédé, Baïdessou Soukoulgué et Dr Ali Abdel-rhamane Haggar. Il portera sur le développement économique et social. Quels ajustements au plan national de développement économique et social du Tchad face aux crises, notamment, la crise du moment ? La question sociale peut-elle être posée comme une des clés pour une paix et un développement durable. Comment faire de la question de l’éducation une arme de prévention contre le radicalisme et l’intégrisme ?

Enfin, Saleh Kebzabo, Abderhaman Gossoumian, Nocky Djedanoum, Migo Natolban, Dr Succès Masra et Hassan Sylla Ben Bakary vont discuter sur la question du dialogue, même si pour l’heure, il n’y a pas encore un consensus tangible sur le format de la Transition. De quel dialogue parle-t-on? Qui sont les acteurs qui doivent y participer ? Où et quand ? Quelles expertises mobilisées et quel accompagnement ?