Le rasta Placide Ayereh commémore les 40 ans de la disparition de Bob Marley avec son publicLe rasta Placide Ayereh commémore les 40 ans de la disparition de Bob Marley avec son public

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Cela fait 40 ans que le légendaire chanteur de reggae, Bob Marley, est décédé d’un cancer à Miami aux États-Unis, à l’âge de 36 ans, le 11 mai 1981. Au Tchad, les artistes musiciens reggaemen, à l’instar de Placide Ayereh, ont tenu à lui rendre hommage par un concert, au restaurant Le Concept. L’ambiance était à son comble.

Bob Marley est l’un des artistes les plus célèbres et les plus reconnus de l’histoire de la musique, avec des tubes comme “No Woman, No Cry” (Non femme, ne pleure pas!), “One Love” (Un seul amour) et “Redemption Song” ( Chant de la rédemption).C’est ce que pensent de nombreux musiciens reggaemen tchadiens de lui en écoutant les tubes de “Boby”. 40 ans après sa mort, Bob Marley, fait toujours l’unanimité, que ce soit pour les amoureux du reggae que ce soit pour les musiciens. De ses tubes populaires en passant par les tubes des artistes reggaemen influents à l’image de Lucky Dube (Sud africain), Alpha Blondy et Tiken Jah Fakoly, Ahmed Farras (ivoiriens), Placide Ayereh a tenu en haleine le public venu assister à l’hommage à Marley, des heures durant.