Le PASOC forme les organisations de la société civile sur la bonne gouvernanceLe PASOC forme les organisations de la société civile sur la bonne gouvernance

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Le Projet d’Appui à la Société Civile (PASOC), a organisé une formation à l’intention des acteurs des Organisations de la Société Civile (OSC) sur la bonne gouvernance.

L’objectif de cette formation est de former les membres et responsables des OSC, les plateformes des animateurs des OSC, des responsables d’activités et de projets au sein des OSC, d’être des partenaires crédibles, responsables et compétents de la vie économique, politique et sociale afin d’accroitre leur participation citoyenne dans le processus de suivi et de prise de décision au niveau local et national. Les participants à cette formation, issus des différentes associations de la société civile, auront 8 jours consacrés à ladite formation afin d’être outillés à l’enracinement de la démocratie, de la culture du dialogue et de paix au Tchad à travers leur participation croissante et effective. Le représentant du PASOC, Laoukounda Djedouboum, explique que cette formation sera axée sur huit (8) modules traitant des thématiques liés au renforcement des compétences techniques des responsables et membres des OSC. La stratégie de mise en œuvre de ce plan consiste à l’organisation des sessions de formations dans 9 Centres de Documentation des OSC regroupant toutes les 23 provinces. C’est ainsi que, pour faire face aux défis relatifs aux faibles capacités de la société civile dans le domaine de la bonne gouvernance, que le gouvernement du Tchad a créé un Secrétariat Chargé du Renforcement de Capacité Nationale (CENAREC) qui a développé deux programmes de renforcement de capacité de la société civile articulés autour d’une série d’ateliers de formations destinés aux OSC pour renforcer la capacité de ses membres. Le Secrétaire Général de la province du Guéra, Djerambété Ndigamyo, rappelle que le PASOC, né de la volonté conjuguée des plus hautes autorités de la République et de la délégation de l’Union européenne en république du Tchad, est de soutenir la société civile comme actrice de la bonne gouvernance et de développement, manifesté à travers la signature de la convention de financement d’un montant global de 12 millions d’euro en date du 24 novembre 2015.

Teyane Bertrand