L’association Tabital Pulaakou condamne la sortie de Saleh KebzaboL’association Tabital Pulaakou condamne la sortie de Saleh Kebzabo

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

L’association Tabital Pulaakou, a tenu un point de presse ce 31 décembre, à l’hôtel la Résidence. Face à la presse, Sali Bakari, son Secrétaire général a, au nom de l’association, condamné les propos récents du député Saleh Kebzabo à Baktchoro .

En prenant la parole au nom de l’association, Sali Bakari, Secrétaire Général de Tabital Pulaakou déclare que les propos du député Saleh Kebzabo sont des propos qui viennent compromettre le vivre ensemble entre les agriculteurs et éleveurs, deux peuples condamnés à vivre ensemble. “Les propos du député, sont l’expression d’une apologie de violence et d’un appel à la mobilisation de masse en vue d’une extermination des éleveurs sont contraires aux lois de la République en confèrent à la jeunesse, la responsabilité de la sécurité au détriment de l’État”, dit-il. Ensuite, il fait remarquer qu’avec cet appel lancé par le député Kebzabo, la mission régalienne de l’État qui consiste à sécuriser sa population et leurs biens est bafouée. Face à ces allégations, selon Sali Bakari, l’association condamne ces propos haineux et d’incitation à la révolte compromettant le vivre ensemble et l’ordre Républicain. L’association par ce point de presse appelle les jeunes à une prise de conscience et à demeurer neutre face aux manipulations des hommes politiques. “Nous demandons à tous les jeunes agropastoralistes de se méfier de la mise en place d’une milice que souhaite mettre en place le député Saleh Kebzabo”, conseille Sali Bakari avant de conclure que, bien que le député siège à l’assemblée nationale, il reste convaincu que le Tchad est bel et bien un État de droit et dispose d’une justice à laquelle l’association fait recours face à cet appel à la vindicte populaire lancée par le député, président de l’UNDR.

Ngaradé Ndolébé Vidal