L’Agora ALKADANKA relate les acquis du MPS après 30 ans de règneL’Agora ALKADANKA relate les acquis du MPS après 30 ans de règne

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Le bureau de soutien ALKADANKA a organisé ce 9 mars 2021, une conférence débat sur le thème “le Mouvement Patriotique du Salut (MPS): de la création à la prise du pouvoir, quel acquis ?” dans ledit bureau, au quartier Moursal. Conférence débat animée par deux baministes, le Dr Beyom Adrien Malo et Dr Nourene Béchir Niam

Après la première conférence axée sur les questions de société tchadienne, l’Agora d’Alkadanka revient sur les acquis du pouvoir MPS 30 ans après sa prise de pouvoir. Cette conférence-débat est organisée en prélude à l’anniversaire de la création du MPS, le 11 mars. D’abord, rappelle Dr Beyom Adrien Malo, parler des acquis du pouvoir MPS revient à faire l’historique de sa création. “Face à la dictature macabre que vivent les Tchadiens sous Hissein Habré, le 1er avril 1989, le colonel d’alors, Idriss Déby a fait appel à toutes les forces éprises de paix et de liberté pour le rejoindre afin de mettre fin à la dictature. Ainsi, est fondé le MPS le 11 mars 1990 avec pour ligne conductrice la social-democratie. En 30 ans, le MPS a instauré la démocratie la plus libre qu’elle soit. La lutte pour le pouvoir est ouverte à tout le monde”, informe Dr Beyom Adrien Malo. Selon lui, entre 1990 et aujourd’hui, c’est le jour et la nuit car sur tous les plans, tous les mécanismes sont fonctionnels. “Après sa prise du pouvoir, le MPS a accompli les objectifs qu’il s’est fixé et continue à se fixer d’autres objectifs plus ambitieux pour les Tchadiens. Les réalisations sont visibles tant sur le plan infrastructurel que social. Et les autres projets d’avenir pour un Tchad meilleur sont en cours de réalisation”, défend-il. Et Dr Nourene Béchir Niam d’ajouter pour sa part que la structure qui a apporté la liberté aux Tchadiens est le MPS avec ses braves hommes avec surtout à sa tête, le Maréchal du Tchad, IDI. Selon les panélistes , les acquis démocratiques sont visibles et parlent d’eux-mêmes et que nul ne peut ignorer cela.