La radio Jeunesse Sahel au Tchad a été lancéeLa radio Jeunesse Sahel au Tchad a été lancée

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Dans le souci de conscientiser la jeunesse du G5 Sahel, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) avec la sollicitation de la jeunesse de l’espace de G5 Sahel a initié et mis en œuvre la Radio Jeunesse Sahel au Tchad.

L’implantation de cette radio s’effectuera au préalable par une caravane nationale de sensibilisation du 10 au 19 novembre 2021 dans les villes de NDjaména, Mao, Massaguet, Guelendeng et Kelo. Cette caravane nationale est lancée ce mercredi 10 novembre 2021 au CEFOD à NDjaména en présence de la ministre de la culture et de la promotion de la diversité, du ministre de la jeunesse et des sports, du représentant de l’OIF et bien d’autres personnalités.Dans la présentation de la radio, la Secrétaire Générale Adjointe du comité de pilotage de la Radio Jeunesse Sahel, Mme Mamadjibeye Nako a tenu à préciser que la radio Jeunesse sahel est une initiative de la jeunesse du G5 Sahel avec le financement de l’OIF. Elle sera gérée par la jeunesse avec des émissions axées sur des thématiques aussi variées proposées par des jeunes. Elle émettra sur une fréquence locale. Donnant une vue d’ensemble sur les objectifs globaux de la radio, Mme Béatrice Kaola, directrice de la radio Jeunesse Sahel appelle toute la jeunesse tchadienne à adhérer à cette radio. Le président du Conseil National de la Jeunesse du Tchad (CNJT) Abakar Dangaya explique que cette radio viendra palier à toutes les formes de mal entre autre l’extrémisme, le chômage à travers plusieurs thématiques qui y seront consacrées. Il invite, par ailleurs, la jeunesse à valoriser cette radio, la rendre active et prospère pour une meilleure cohésion sociale.Le ministre de sports et de la jeunesse Routouang Christian Ndonga, quant à lui, a tenu à rappeler que cette caravane s’inscrit dans la logique des efforts consentis par la jeunesse de G5 Sahel dans un monde en mutation. Il réaffirme que la création d’une telle radio vient à point nommé et témoigne de l’intérêt que l’OIF attache au Tchad. ”J’ose croire que la radio Jeunesse Sahel au Tchad contribuera au vivre-ensemble, au bien être de la population et de lutte contre toute forme de mal qui mine le milieu tchadien. J’appelle ainsi la jeunesse à ne pas utiliser cette radio à des fins personnelles,” renchérit-il. Prenant la parole, le représentant de l’OIF explique que l’implantation de cette radio est un projet initié et mis en œuvre par l’OIF et qui émane du sommet de Pau en France en janvier 2021.