La Nouvelle Société de Textile du Tchad fera-t-elle long feu ?La Nouvelle Société de Textile du Tchad fera-t-elle long feu ?

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Le Chef de l’Etat Idriss Déby Itno a inauguré ce lundi 9 novembre 2020, la Nouvelle Société de Textile du Tchad (NSTT), à Sarh, dans la province du Moyen Chari. Cette société qui est restée longtemps l’ombre d’elle-même deviendra-t-elle le fleuron de l’industrie tchadienne ?

Le Maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno, dans le cadre de sa tournée dans la partie méridionale du pays a tout d’abord posé les premières pierres de construction des axes reliant Djoumane – Laï puis Bedaya – Moïssala. Il a, ensuite lancé les projets SWEED et PARCA. Dans la vile verte, Sarh, le président de la république a profité de son séjour pour inaugurer la Nouvelle Société de Textile du Tchad (NSTT). Pour lui, cette société doit être le fleuron de l’industrie tchadienne. « Nous avons le potentiel nécessaire pour jouer un rôle de premier plan en matière de textile dans la sous région », a-t-il indiqué en inaugurant la NSTT. Ce qui a réjoui toute la population sarhoise sortie massivement pour réserver un accueil chaleureux au Maréchal du Tchad. Pour certains, le gouvernement doit s’investir davantage afin que cette société qui, jadis faisant la joie de cette ville ne retombe pas encore dans la faillite. « En observant la mort lente de la Compagnie Sucrière du Tchad (CST), la peur d’un autre échec de cette société m’envahit. Le président Déby devrait s’investir personnellement afin que nos industries réussissent à sortir la tête de l’eau. Le développement d’un pays passe par le développement de ses industries », appelle Boaz, jeune cadre résidant à Sarh.