La mission conjointe de paix ONU-Union africaine au Darfour se termineLa mission conjointe de paix ONU-Union africaine au Darfour se termine

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

La mission de maintien de la paix de l’ONU et de l’Union africaine dans la région soudanaise du Darfour, la MINUAD, ferme ses portes après avoir achevé son mandat. La mission conjointe, la seule de ce type, a été créée en juillet 2007 dans cette région aride affectée par un conflit à l’ouest du pays.

La tâche principale de la MINUAD était de protéger les civils. La mission a effectué des milliers de patrouilles dans toute la région et a contribué à assurer la sécurité des civils contraints de fuir leurs maisons et vivant dans des camps temporaires pour échapper au conflit. Plus de 200.000 militaires et policiers, dont 10.000 femmes, ont été déployés au sein de la MINUAD par 75 pays au cours des presque 13 années d’opération de la mission. La mission a également contribué à améliorer la sécurité dans la région afin que les agences des Nations Unies et d’autres organisations puissent fournir une aide humanitaire à certaines des personnes les plus vulnérables du monde.

Elle a également parfois contribué à l’acheminement de l’aide humanitaire et d’autres fournitures dans certains des endroits les plus isolés du Darfour. De nombreux habitants de la région ont reçu des soins médicaux des médecins et des infirmières de la MINUAD. Les soldats de la paix de l’ONU opèrent souvent dans certains des environnements les plus difficiles de la planète et c’était le cas au Darfour. Les tempêtes de sable dramatiques, connues localement sous le nom de haboob, étaient une menace constante.