La CASAC lance une vaste campagne de sensibilisation sur la préservation de la paixLa CASAC lance une vaste campagne de sensibilisation sur la préservation de la paix

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

La CASAC a lancé une vaste campagne de sensibilisation sur la préservation de la paix à Walia, dans le 9ème arrondissement, à N’Djamena, ce mardi 27 avril 2021. C’est une campagne qui s’étendra dans les autres arrondissements de la capitale et des villes de l’intérieur du pays.

La Coalition des Associations de la Société Civile pour l’Action Citoyenne (CASAC), se range inconditionnellement du coté du peuple Tchadien qui n’aspire qu’ à vivre dans la paix et la stabilité. C’est dans ce cadre qu’elle a organisé une campagne de sensibilisation sur la préservation de la paix au quartier Walia, dans le 9ème arrondissement. Selon le président de CASAC, le paradigme de paix ne sera effectif que si nous nous engageons à transcender nos égos pour favoriser l’unité nationale, gage indispensable pour perpétuer la paix véritable dans notre pays. “Aucune nation ne s’est développé dans la desunion. Il est pour autant impératif, voire nodal de se départir de ses désirs personnels et laisser place à l’intérêt collectif national. Nul ne pourra prétendre qu’il sera épargné si la situation de notre pays sombre soudainement dans les tumultes des mauvais jours”, rappelle Mahmoud Ali Seid, président de la CASAC.
Pour lui, le Marechal Idriss Déby Itno n’est plus, ce qui est un choc émotionnel irrésistiblement dévastateur et on se doit de respecter sa mémoire. “Cet homme a consacré toute sa vie pour la préservation de la paix et de l’unité nationale. Evitons la dramatisation des situations factuelles et allons à l’essentiel”, appelle Mahmoud Ali Seid. L’intérêt national doit prévaloir sur toute autre considération, poursuit-il.
Selon le président de la CASAC, l’heure est relativement grave et l’indifférence doit être proscrite de notre comportement quotidien car il y va de la survie de notre jeune nation.
“Nous sommes tous, sans exception aucune, dans l’obligation engagée de véhiculer les valeurs cardinales de paix, de stabilité et de cohésion nationale. On peut ne pas être d’accord sur certains aspects mineurs, seulement évitons de chipoter et céder aux acrobaties intellectuelles totalement inadéquates et contextuellement malencontreuses”, indique le président de la CASAC. C’est pourquoi, il demande aux Tchadiens dans leur ensemble d’appréhender l’Alpha et l’Omega de ce qu’ils connaissent avec empathie et délicatesse. Il conclut que son association demeure attaché consubstantiellement à la paix et à la stabilité dans notre cher et beau pays le Tchad et travaillera d’arrache-pied pour que notre pays ne sombrera jamais dans les abysses des incertitudes non enviables.