Koumra : les animateurs pédagogiques formés à la qualité de l’éducation de baseKoumra : les animateurs pédagogiques formés à la qualité de l’éducation de base

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Les animateurs pédagogiques sont en formation de puis ce matin au Lycée catholique « Marie Ke Thal », à Koumra, dans la province du Mandoul. Une formation de huit jours, initiée par le Programme d’Appui à la Qualité de l’Education de Base (PROQEB).

Cette formation, faut le rappeler, qui revêt un caractère particulier regroupe les participants venus de Genève, des provinces de N’Djaména, du Batha, de Biltine, Moyen Chari et du Mandoul aux fins de mutualiser leurs savoir et savoir-faire en matière de formation. La formation porte notamment sur L’évaluation des apprentissages des élèves et les stratégies d’enseignement/apprentissages de l’oral, l’étude du guide révisé de l’enseignement sur l’utilisation de séquence didactique du Cours Moyen 2 (CM2).

Pour le Coordinateur de l’antenne Sud du Programme d’Appui à la Qualité de l’Education de Base (PROQEB) Ouya Takené, la présence de tous les animateurs pédagogiques à cette formation témoigne est de l’engagement pour la cause de l’éducation des enfants, gage de l’avenir du Tchad. Conformément au terme de référence de la formation de la chaîne éducative, cette formation coïncide avec l’achèvement de la production du matériel de la collection “Enseigner et Apprendre pour la vie” pour les six niveaux de l’enseignement primaire.

Enseigner et Apprendre pour la vie” est un matériel composé de 3 séquences didactiques par niveau soit 18 séquences didactiques pour les enseignants et de six manuels des élèves. Deux formatrices spécialistes de la didactique de l’oral qui animent ladite formation, notamment Mmes Isabelle Grappe et Céline Gallas.

Cette formation permettra de développer les capacités des animateurs pédagogiques (AP) sur les stratégies d’enseignement/apprentissage de l’oral dans le but de former les enseignants à améliorer leur niveau linguistique et celui des élèves puis aussi à développer les capacités des AP sur les pratiques d’évaluation des apprentissages des élèves de l’école primaire. Elle amènera surtout les AP à s’approprier du guide révisé d’utilisation des séquences didactiques (SD) du CM2 afin qu’ils soient en mesure de former les enseignants à leur bonne utilisation dans les classes.

La formation se fixe aussi pour objectif d’accompagner les animateurs pédagogiques dans l’organisation de l’atelier de formation des enseignants du primaire.  Ici, la méthodologie utilisée concernant la formation à l’oral, est l’approche sociolinguistique qui considère que la langue est un fait soit privilégié. Quant à l’évaluation des apprentissages, elle sera abordée de façon intégrée à partir des thématiques de l’atelier, vécue par les animateurs pédagogiques qui seront systématiquement invités à identifier les moments d’évaluation lors de la mise en œuvre des activités, puis des éclairages théoriques leur seront apportés par les formatrices pour conceptualiser la pratique vécue. Cependant, l’étude du guide et des séquences didactiques du CM2 sera abordée à travers des activités de simulation des activités desdites séquences didactiques.

Tout au long de cette rencontre, les participants seront conduits à des prises de conscience sur des aspects essentiels des contenus théoriques et pratiques déployés qui déboucheront sur des constats formulés par les participants de les approprier et de faire une synthèse focalisée sur les objectifs d’apprentissage visés par les activités. Par ailleurs, le porte-folio en tant qu’outil d’apprentissage individuel sera introduit, explique la directrice pédagogique du Programme d’Appui à la Qualité de l’Education de Base (PROQEB), Mme Ruffine Samma Yeko.