Justice : Les Magistrats décident de cesser de travailler sur l’ensemble du territoire nationalJustice : Les Magistrats décident de cesser de travailler sur l’ensemble du territoire national

User icon Par Ahmat Moussa Adoum

A travers une restitution de l’Assemblée Générale tenue, ce 21 juin, le Syndicat des Magistrats du Tchad (SMT) et le Syndicat Autonome des Magistrats du Tchad (SYAMAT) informent l’opinion publique de leurs débats autour de la réforme du Conseil Supérieur de la Magistrature prévue par le projet de la nouvelle constitution.

Le Président du Conseil Supérieur des Magistrats, Moussa Wade souligne que les deux principaux organisations syndicales des magistrats du Tchad estiment qu’au titre de la réforme du Conseil Supérieur de la Magistrature, leurs préoccupations et attentes n’ont pas été prises en compte malgré l’interpellation du Président de Transition.

Contrairement aux dispositions contenues dans ce projet de la nouvelle Constitution, les magistrats ont jugé préférable d’ institutionnaliser le Conseil Supérieur de la Magistrature en le composant exclusivement des magistrats professionnels élus par leurs pairs ou garder sa forme actuelle.

« Le Président du Conseil Supérieur de la Magistrature doit être élu par ses pairs pour un mandat bien déterminé « , a-t-il déclaré.

Pour finir, le Président du CSM informe que les magistrats ont unanimement décidé une cessation de travail sur l’ensemble du territoire national tout en exprimant leur disponibilité au dialogue.