Jugement de Hissein Habré : 56 jours d’audience et 93 témoinsJugement de Hissein Habré : 56 jours d’audience et 93 témoins

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Cinquante-six (56) jours d’audience, 93 témoins, le tout, devant une cour de justice inédite créée spécialement par l’Union africaine.

Le procès de Hissein Habré a été historique. Les Chambres africaines extraordinaires (CAE) ont suscité de nombreux espoirs quant à l’autonomie de la justice internationale du continent africain. Car, c’était la première fois qu’un chef d’État africain était jugé dans un autre pays du continent que le sien. Les CAE, créées spécialement par l’Union africaine et le Sénégal pour juger les crimes de Hissein Habré, ont symbolisé la potentielle capacité du continent africain à réparer lui-même les atrocités commises sur son sol. La création des CAE par l’Union africaine vient du constat que la communauté internationale, craignait que la justice tchadienne ne puisse accorder un jugement équitable au défunt président Hissein Habré, s’est toujours opposée à l’extradition de ce dernier vers son pays natal.