“Je veux donner à la presse ses lettres  de noblesse”, Abdraman Koulamallah“Je veux donner à la presse ses lettres de noblesse”, Abdraman Koulamallah

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Le nouveau ministre de la communication porte-parole du gouvernement de la transition, abdraman Koulamallah a pris service cet après midi. La cérémonie de passation entre le ministre entrant et sortant à eu lieu dans les locaux de l’ONAMA.

Le porte-parole du gouvernement a d’abord tenu à rendre hommage à son prédécesseur, Chéri Mahamat Zène qui est appelé à d’autres fonctions. « Vous êtes un homme d’une qualité humaine incroyable, un diplomate chevronné, un serviteur passionné de l’Etat » a-t-il dit à son encontre. Abdraman Koulamallah a en suite rappeler la tâche qui l’attend à la tête de cet important département ministériel et il assure qu’il apportera une touche particulière pour redonner à ce ministère ses lettres de noblesse. « Je reste humble dans ce domaine et je contribuerai comme mes prédécesseurs à apporter ma pierre à l’édifice commun. Mais j’ai un style et je compte bien le mettre en place. J’ai un projet et je compte bien le faire valoir » déclare-t-il. Mais pour se faire, il demande la contribution de tous ses collaborateurs pour relever le défi.
Pour le ministre entrant, le service public assure l’expression de notre pluralité. Il doit donc donner la parole à tous les acteurs de la vie politique et civile en assurant l’équité dans la parole publique. C’est en ouvrant la radio, la télévision et la presse écrite publique à l’expression plurielle que nous crédibiliserons les organes publics et susciterons une attractivité de leurs émissions, dit-il.
Quant à la presse privée, Koulamallah dit « je serai à leurs côtés car elle contribue à notre démocratie et nous avons le devoir de la subventionner et lui permettre de survivre. Sa disparition serait la disparition de la démocratie plurielle que nous voulons », onclut-il avant de promettre qu’il donnera à la presse, ses lettres de noblesse.

K.M