Football : le Guardiola tchadien à la tête des Sao U-20Football : le Guardiola tchadien à la tête des Sao U-20

User icon Par Ahmat Moussa Adoum

L’un des meilleurs entraîneurs de la ligue provinciale de N’Djaména vient d’être porté à la tête des Sao U-20 qui doivent prendre part à un tournoi zonal de la catégorie du 30 juin au 8 juillet 2023 à Kinshasa en RDC.

Le coach de la pétillante équipe de l’As-PSI, Tahir Zakaria Guardia qui a été choisi par le Comité de normalisation de la FTFA pour diriger les Sao U-20, est détenteur de la licence A CAF/FIFA, diplôme lui permettant d’entraîner une équipe nationale de football, exigence des instances faîtières du football.

Très connu dans le milieu du football des jeunes depuis une vingtaine d’années, “Coach Tahir”, comme l’appelle les amoureux du ballon rond, est le fondateur d’un Centre de formation dénommé ” Club Africain qui a fait découvrir plusieurs jeunes de talent dont certains font aujourd’hui, les beaux jours du club As-PSI qu’il entraîne depuis plus de deux ans.

Vainqueur de plusieurs tournois des jeunes à N’Djamena, le nouvel entraîneur des Sao U-20 prône un football porté vers l’offensive et agréable à regarder.

Il n’est pas un inconnu dans le milieu footballistique local, entraînant notamment, As Police et surtout As- PSI avec lequel il est qualifié au championnat national terminant parmi les 4 premiers de la ligue provinciale de N’Djaména.

Nomination appréciée diversement

Si les qualités ci haut citées du coach Tahir ne font aucunement débat, beaucoup reprocheraient au CONOR d’avoir choisi un entraîneur aux acquis néants sur le plan national et international. Il est vrai que l’heureux élu n’a remporté aucun titre majeur et son inexpérience du haut niveau ne plaiderait pas à son avantage. Autre handicap et non de moindre, c’est le timing choisi pour le nommer à la tête de l’équipe nationale junior à moins d’un mois de la compétition.

D’autres pensent qu’il est l’homme de la situation et qu’il a toutes les aptitudes pour conduire les Sao à des résultats probants.
Mais les sceptiques s’interrogent légitimement : aura-t-il le temps nécessaire de préparer une bonne équipe capable de réaliser l’exploit ? Et c’est sur le résultat que les tchadiens le jugeront. A lui de prouver que le choix porté sur lui et judicieux.