Elections américaines 2020: un dernier virage décisif pour les deux candidatsElections américaines 2020: un dernier virage décisif pour les deux candidats

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

C’est veille d’élection aux États-Unis. Demain, mardi 3 novembre, les Américains éliront leur président et dans cette dernière ligne droite, Donald Trump met les bouchées doubles. Le dimanche 1er novembre, il a fait cinq meetings dans cinq Etats différents, critiquant son adversaire démocrate et appelant les électeurs à voter républicain. Alors que les derniers sondages favorisent pour l’instant Joe Biden.

En l’espace de douze heures, Donald Trump, s’est rendu dans cinq Etats décisifs: Le Michigan, l’Iowa, la Caroline du Nord, la Géorgie et la Floride. Avec le même message: lui seul peut conduire les Etats-Unis vers le succès et les protéger des ennemis. Dans le Michigan, où Donald Trump est arrivé en tête en 2016, les derniers sondages favorisent pour l’instant Joe Biden avec 8 points d’avance. Le président républicain tente donc de convaincre les électeurs afro-américains.

Vote du latino

En 2016, Donald Trump l’avait emporté ici qu’avec 100 000 vois d’avance. Alors si Joe Biden parvient à obtenir la majorité en Floride, il n’aura besoin de gagner qu’un seul autre État pivot du Midwest pour remporter l’élection. L’enjeu est immense : Donald Trump doit garder la main sur la Floride.

Le président était à Miami ce dimanche soir. A priori, il n’a aucune chance de gagner cette ville. Malgré une importante communauté cubaine très républicaine, Miami vote en général démocrate. Alors pourquoi venir en terre hostile ? Parce qu’il joue sa réélection sur les marges, c’est-à-dire sur sa capacité à attirer de nouveaux électeurs. Notamment au sein de la communauté latino: elle représente 17% de l’électorat en Floride et a enregistré une hausse de 400 000 nouveaux électeurs que par rapport à 2016. Qui choisiront-ils ? C’est l’une des inconnues du scrutin.

Trump se déclarera-t-il vainqueur dès mardi ?

Autre électorat-clé en Floride: les séniors, un quart des votants, plutôt républicains traditionnellement mais très touchés par la pandémie. Feront-ils payer à Donald Trump sa réélection. Réponse le 3 novembre.

Le président américain va s’offrir cinq autres meetings ce lundi veille de l’élection, dans quatre États-clés. Face aux craintes de voir Donald Trump se déclarer vainqueur ce mardi soir si les résultats sont indécis, le président a démenti ajoutant que ses avocats se tenaient prêts à saisir la justice en cas d’irrégularités.

Avec Rfi