Éducation : tchadiens de l’ENAM du Niger,Togo et Cameroun se mettent en collectif pour revendiquer leur placeÉducation : tchadiens de l’ENAM du Niger,Togo et Cameroun se mettent en collectif pour revendiquer leur place

User icon Par Ahmat Moussa Adoum

A travers un point de presse, le collectif des diplômés tchadiens sortis des écoles nationales d’administration du Niger, du Togo et du Cameroun a lancé officiellement ses activités. Le point de presse s’est déroulé ce 9 août 2022 dans les locaux de l’institut Universitaire des Sciences Appliquées à Dembé dans le 6e arrondissement.

Dans son liminaire, le président du collectif Djibrine Mahamat Abakar a situé l’objectif du collectif qui est celui d’apporter sa modeste contribution en terme de compétences variées mais avec les mêmes valeurs républicaines dans l’administration publique tchadienne à travers l’intégration à la fonction publique de ses membres qui sont en attente.

selon lui, ce sont environ 400 diplômés qui va de la promotion de 2010 à 2021 qui attendent leur intégration à la fonction publique.

Djibrine Mahamat Abakar de poursuivre que l’ambition de ce collectif est de contribuer à la bonne gouvernance dans l’administration publique, d’œuvrer pour la formation et l’encadrement des futurs énarques et faciliter leur insertion socioprofessionnelle en collaboration avec les pouvoirs publics puis renforcer les relations de fraternité, d’amitié de brassage afin de raffermir les liens de solidarité entre les énarques du Tchad, quels que soit leur pays de formation.

En outre, il a souligné que ce point de presse intervient à un moment très sensible puisque nous sommes à la veille du Dialogue National Inclusif, auquel les énarques tchadiens placent toute leur espérance.

Taryanouba Fabiola