Éducation : le paille, seul outil de construction des salles de classe dans les villagesÉducation : le paille, seul outil de construction des salles de classe dans les villages

User icon Par Ahmat Moussa Adoum

Dans certains villages du Tchad, les conditions ne sont pas réunies pour que les enfants suivent normalement les cours. Des salles de classe construites en pailles, des briques transformées en bancs et parfois les enfants s’assoivent à même le sol pour suivre les cours.

La localité de Boulati, un village situé à cinq (5) kilomètres de Massakori, une école se trouve dans un état défavorable. Celle-ci est construite avec les rideaux appelé couramment « Satarna » avec aucun table banc.

Selon un enseignant affecté dans cette zone, le problème ne se limite pas seulement sur l’état de l’école, il y’a également le problème d’enseignants.«Je suis le seul à m’occuper des enfants du CP1 jusqu’en classe de CM2 et c’est extrêmement difficile», a-t-il expliqué.

Il lance un appel aux autorités et aux personnes de bonne volonté afin de construire une bonne école et renforcer le village en personnel.

«L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde», disait Nelson Mandela. Nos autorités doivent investir dans l’éducation afin de former des futurs cadres qui contribueront au développement du pays

NADJIADJIM Constant