Économie : le Tchad parvient à un accord sur sa dette au sein du Cadre Commun du G20Économie : le Tchad parvient à un accord sur sa dette au sein du Cadre Commun du G20

User icon Par Ahmat Moussa Adoum

Par un communiqué de presse, le Ministre des Finances, Tahir Hamid Nguilin, informe l’opinion nationale et internationale qu’au terme de près de deux années de discussions avec ses principaux créanciers extérieurs, le Tchad se félicite d’être parvenu à un accord sur le traitement de sa dette extérieure au sein du Cadre Commun avec le Comité des créanciers bilatéraux officiels d’une part, et Glencore d’autre part.

Pour rappel, la République du Tchad, premier pays à avoir adhéré au Cadre commun pour les traitements de dette du G20 et du club de Paris, est aussi le premier pays à parvenir à un accord à ce titre, conformément aux engagements pris auprès du Fonds Monétaire International (FMI) dans le cadre de son programme de Facilité Élargie de Crédit (FEC) et avec le soutien de la Banque mondiale, du Club de Paris et du Comité des créanciers bilatéraux officiels co-présidé par la France et l’Arabie Saoudite.

« Les paramètres de ce traitement de la dette sont conformes aux engagements pris par le Tchad dans le cadre de son programme FEC avec le FMI ainsi qu’aux principes du Cadre Commun, et permettent de restaurer la soutenabilité de la dette publique, tout en assurant une protection contre la volatilité des prix du pétrole grâce à l’introduction de mécanismes de traitement contingent » a-t-il informé.

Ces accords, dans la continuité de ceux conclus avec Glencore en 2018, continue le ministre, permettront la poursuite du programme avec le FMI, la conclusion de la prochaine revue de la Facilité Elargie de Crédit (FEC) et le décaissement d’une nouvelle tranche de financement au bénéfice du Tchad d’ici à fin décembre 2022, après décision du Conseil d’Administration du FMI.

Pour finir, le Ministre des Finances, Tahir Hamid Nguilin a remercié les conseillers financiers et juridiques du Tchad ainsi que l’ensemble des équipes et parties tchadiennes pour leurs contributions très productives qui ont permis d’aboutir à ces accords, qui poussent les jalons d’un avenir résilient, inclusif et durable pour le pays.