Donald Trump gracie son ancien conseiller Steve Bannon quelques heures avant de quitter la Maison BlancheDonald Trump gracie son ancien conseiller Steve Bannon quelques heures avant de quitter la Maison Blanche

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Une ultime liste de grâces présidentielles a été publiée mardi. Selon la Maison Blanche, 73 personnes y figurent au total.

Donald Trump doit quitter Washington, mercredi matin 20 janvier, après une cérémonie organisée sur la base militaire d’Andrews, dans le Maryland voisin, port d’attache de l’Air Force One. Il devait ensuite emprunter une dernière fois l’avion présidentiel, avant l’expiration de son mandat, à midi (18 heures heure française), pour se rendre en Floride, à Palm Beach, où il résidera désormais.
Une ultime liste de grâces présidentielles a été publiée mardi. Selon la Maison Blanche, 73 personnes y figurent, dont l’ancien conseiller du président sortant, Steve Bannon. Il avait été l’un des artisans de la campagne présidentielle victorieuse de Donald Trump en 2016 avant d’être poussé vers la sortie par le républicain. La grâce présidentielle annulerait les charges portées contre M. Bannon, 66 ans, s’il était condamné. Selon les spécialistes des États-Unis d’Amérique, Donald Trump a souvent usé de ce pouvoir discrétionnaire pour le bénéfice de personnes restées loyales en dépit d’aléas judiciaires. La présence de proches était particulièrement guettée mardi même si une auto-amnistie, dont la possibilité est âprement débattue entre juristes, semblait en revanche exclue.

S.N