Difficile d’étancher sa soif dans la ville d’AbéchéDifficile d’étancher sa soif dans la ville d’Abéché

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

L’accès à certains services de base au Tchad reste une véritable préoccupation pour la majorité de la population tchadienne. L’accès à l’eau est notamment un enjeu crucial à Abéché, dans l’Est du pays, où la Société Tchadienne d’Eau (STE) ne fournie plus ce liquide vital depuis plus d’un mois.

La ville d’Abéché, qui fait partie des grandes villes du Tchad fait face depuis plus d’un mois au problème d’eau. Cela complique la vie des habitants. « Le grand problème ici, c’est l’eau. Vraiment, il faut qu’on trouve une solution. Depuis plus d’un mois déjà qu’il nous est difficile voir impossible d’avoir de l’eau potable à boire. Et les rares pompes à motricité humaine ici ne sont pas faites dans les normes », rapporte Ibrahim, chef de ménage, résidant à Abéché. Selon nos informations, le distributeur de Biteha, à 45km à la sortie sud d’Abéché est tombé en raison de sa vétusté alors que la commande des pièces de rechange se fait encore attendre. Ce qui a renchéri le prix d’eau qui a augmenté. De 500 francs CFA il est passé à 1 000 francs, voire 2 000 francs dans certains quartiers de la ville d’Abéché.