Deuxième forum national inclusif: le comité d’organisation demande l’implication des médiasDeuxième forum national inclusif: le comité d’organisation demande l’implication des médias

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Le comité d’organisation a échangé avec les responsables des médias publics et privés ce 16 octobre au palais du 15 janvier pour demander une implication totale des journalistes.

Au cœur de ces échanges entre les responsables des médias et le Comité d’organisation, il est question d’inviter les journalistes à s’impliquer véritablement dans l’organisation de ce deuxième forum national inclusif qui est prévu du 29 au 31 de ce mois. La présidente du Comité d’organisation de ce Forum national inclusif, Mme Lydie Beassemda demande aux médias de faire large communication autour de ce forum en relayant suffisamment l’événement dans les colonnes des journaux, sur les ondes des radios et télévision afin de donner plus de visibilité et d’impact à cette grande messe.

Au cours de ces échanges, les responsables des médias ont demandé au Comité d’organisation de mettre suffisamment les documents à la disposition de la presse et que les organes de presse soient associés pleinement à cette organisation, revoir les textes relatifs au régime de la presse, traiter les journalistes au même titre lors de ce forum et surtout accompagner financièrement les médias pour qu’ ils puissent assurer une bonne couverture de l’événement avant, pendant et après le forum.  Pour la présidente du  comité d’organisation Mme Lydie Beassemda, toutes les dispositions sont prises pour mettre la documentation et autres à la disponibilité des journalistes. Il faut dire que compte tenue du contexte sanitaire marqué par la Covid-19, la présidente du Comité d’organisation a annoncé que les représentant des partis politiques, les institutions de l’Etat, les organisations de la société civile, des jeunes, des femmes, des personnes ressources et des organisations socioprofessionnelles sont attendus à ce forum national inclusif deuxième édition.

En prélude au Forum de N’Djamena, des pré-forums provinciaux sont organisés dans six zones et couvrant les provinces du Tchad afin d’associer comme par le passé, toutes les forces vives de la nation, selon les organisateurs.