Clinique Providence : le nouveau département d’ophtalmologie à la pointe de la technologieClinique Providence : le nouveau département d’ophtalmologie à la pointe de la technologie

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

La clinique La Providence a ouvert, hier, vendredi 24 septembre 2021, en présence de son Président du Conseil d’Administration (PCA), Dr Djaibé, le département d’ophtalmologie, afin d’apporter des soins adaptés aux Tchadiens souffrant de diverses maladies liées à l’œil.  

L’ouverture de ce département d’ophtalmologie, selon la directrice de la clinique La Providence, Dr Colette Ndiguimbaye, est l’aboutissement d’un travail de longue date. “C’est parti de notre volonté à apporter toujours plus de santé et de bien-être à nos concitoyens“, informe-t-elle.

Dr Colette Ndiguimbaye, Directrice de la Clinique Providence. Ph/Le Sahel

Pour elle, certaines maladies de l’œil évoluent de manière sournoise à l’exemple du glaucome, pathologie très fréquente chez les Africains et liée à la présence de la mélanine. “Elle occasionne une hypertension oculaire pouvant entrainer la cécité si elle n’est pas détectée et prise en charge à temps“, indique Dr Colette Ndiguimbaye.

Une vue des invités. Au premier ranger, au milieu, le PCA, Dr Djaibé. Ph/Le Sahel

Le département d’ophtalmologie, afin de répondre aux attentes des patients, a fait appel à des compétences tchadiennes et étrangères.

Le partenaire du département d’ophtalmologie. Ph/Le Sahel

Rappelons que ce département dispose des matériels de pointe qui permettent d’offrir des soins adéquats à tous les types de pathologies de l’œil telles que les consultations ophtalmologiques, les mesures de la pression oculaire, l’évaluation orthoptique, le scanner de la rétine, le glaucome par la mesure de la pression oculaire… Faut retenir qu’en Afrique, plus de 7 millions de personnes souffrent du glaucome et au Tchad, trois patients sur dix souffrent de cette maladie.