Cémac: l’indice global des matières premières a augmenté de 19,4%Cémac: l’indice global des matières premières a augmenté de 19,4%

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Au cours des trois premiers mois de l’année 2021, l’indice global des cours des matières premières exportées par les six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, RCA, Guinée équatoriale et Tchad) a augmenté de 19,4%, contre seulement 4,3% au 4e trimestre 2020, révèle la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac).

Cette progression, à en croire l’institut d’émission, a été impulsée par les cours des produits énergétiques, qui ont connu une progression de 35,6% au cours de la période sous revue, contre seulement 7,3% un trimestre auparavant.
Dans le détail, entre janvier et mars 2021, les cours mondiaux du baril de pétrole ont augmenté de 35,9%, tandis que le gaz naturel, lui, augmentait de 33,7%. En moyenne, apprend-on, le cours du baril s’est fixé à 59,3 dollars au premier trimestre 2021, contre 43,6 dollars le trimestre précédent. Le gaz naturel s’est également renchéri, passant de 4,76 dollars à 6,52 dollars, entre le 4e trimestre 2020 et le premier trimestre 2021.
« Ces cours ont été portés par l’optimisme lié aux recherches sur la Covid-19 ; le passage de l’ouragan Laura qui a occasionné des coupures massives de production dans le golfe du Mexique ; l’espoir d’une plus forte demande de la Chine, premier importateur mondial de pétrole et des États-Unis ; et des perspectives de la baisse de la production des pays membres de l’Opep (Organisation des pays producteurs de pétrole), avec le volume record produit de mai à juillet 2020 », explique la Beac.
Cette embellie des cours des principales matières premières exportées par les pays de la Cemac est une bonne nouvelle pour les Trésors nationaux de cet espace communautaire, dans la mesure où ils engrangeront subséquemment d’importantes recettes d’exportation.
Pour rappel, l’indice composite des cours des produits de base (ICCPB) est fondé sur les cours de 28 produits de base exportés par les pays de la Cemac, représentant 90% de la valeur des exportations de cet espace communautaire. Le panier se décompose en cinq grandes catégories, qui sont les produits énergétiques, les métaux et minéraux, les produits forestiers, les produits agricoles et les produits de la pêche.