Carence d’eau : un vrai calvaire en ce moment de canicule à MongoCarence d’eau : un vrai calvaire en ce moment de canicule à Mongo

User icon Par SABRE NA-IDEYAM

Le mois de ramadan, bien qu’il tire à sa fin, présente une véritable facette de souffrance pour la population de Mongo qui, dans son ensemble éprouve d’énormes difficultés malgré l’existence d’un château d’eau construit depuis plus de 20 ans. Ce château d’eau qui avait pour principal objectif de donner de l’eau potable à toute la population n’arrive plus a desservir la ville et créé une carence remarquable en eau potable.
En ce moment de canicule associé au ramadan, tout semble superflu. La population se tourne désormais vers quelques puits d’eau ouverts pour pour la consommation malgré tous les risques qu’ils peuvent en courir.
Malgré la pose de la pierre de construction d’un autre château d’eau lors des échéances électorales pouvant substituer à ce château datant de plus d’une vingtaine d’années tout reste stagnant. Les travaux n’ont pas toujours commencé malgré les instructions des autorités ayant presidé cette cérémonie de pose de la pierre d’engager les travaux dès le lendemain de la pose de la pierre et que l’équipe des travaux était déjà sur place.
La population s’indigne à cet effet. ”Le chantier de la construction du chantier devrait déjà commencer. Et depuis ce temps, rien n’a bougé”, explique un habitant. ”La canicule s’est associée au ramadan. Et la carence d’eau est un véritable calvaire pour nous. L’ancien château d’eau n’est plus satisfaisant”, conclut-il.
L’on s’interroge effectivement sur le chantier du château dont cela a créé une euphorie dans la ville de Mongo. Curieusement, les bidons d’eau s’achètent à la hauteur de 75f à 100f. Et ceux qui ne sont pas à la hauteur d’en acheter sont servis par les châteaux d’eau privés avec toute la souffrance du mois de ramadan.
Quelques techniciens rencontrés et interrogés estiment que ce château a déjà trop duré et que la maintenance n’est pas totalement et convenablement assurée. Et que si le nouveau grand château se réalisait, l’on pourrait avoir de l’eau potable pour toute la population.