Tchad : les transporteurs annoncent un arrêt de travail dès ce dimancheTchad : les transporteurs annoncent un arrêt de travail dès ce dimanche

User icon Par Ahmat Moussa Adoum

Le Secrétaire Général de L’Union Nationale des Transporteurs du Tchad (l’UNATRANST) a fait un point de presse, au siège de ladite Union au quartier Repos, pour annoncer un arrêt de travail à partir de demain, dimanche 08 mai 2022. La non prise en compte de leurs revendications par les autorités est à l’origine de cette grève.

Les transporteurs par la voix du Secrétaire Général de L’Union Nationale des Transporteurs du Tchad, Hissein Adannou, ont exprimé leur mécontentement à l’endroit du Gouvernement en général et du ministère des Transports et de la Sécurité Routière en particulier.

Ces transporteurs accusent le Gouvernement de n’avoir pas pris en considération un certain nombre de leurs doléances qu’ils lui ont soumis depuis plusieurs années.

Selon le SG, L’Union Nationale des Transporteurs du Tchad a adressé plusieurs correspondances pour expliquer leurs difficultés, qui sont restées pour la plupart insatisfaites jusqu’à ce jour.

Ces revendications s’articule sur les points suivants :

• Acceptation de leur « Bon de chargement » élément déclencheur de toute LVO à l’import et à l’export ;

• Respect de l’Arrêté 002/97 interdisant la circulation des véhicules étrangers dans le territoire national ;

• Baisse des redevances BNFT ;
Implication des transporteurs dans la répartition du fret (Accès au Guichet Unique) ;

• Relecture de tous les décrets, arrêtés ordonnances et lois et leurs applications relevant du secteur des transports ;

• Implication des transporteurs dans la gestion des ponts bascule ;

• Rétablir le SUCCT (Syndicat des Chauffeurs) dans leur droit de jouir de leur siège ;

• Résolution des problèmes relatés dans notre document intitulé « Mémorandum sur la problématique du secteur des transports routiers au Tchad» ;

• L’accès au carburant aux prix homologués sur toute l’étendue du territoire.

Après un préavis de grève adressé au ministère de transport et au vu de tout ce qui précède, et en l’absence de tout règlement des points cités, les transporteurs décident d’arrêter le travail sur toute l’étendue du territoire dès dimanche 08 mai 2022 jusqu’à satisfaction de leurs revendications.

Ibni Mahamat Ibet